Retour  l'accueil
   
LES RÉSEAUX>>
Corrèze : POC · TC | Haute-Vienne : CDHV · CTEL | Dordogne : CFP · TD | Charente : CFEC
 
Contact & Liens
CDHV .:. les sites
Le viaduc de Rancon

 

 

Le viaduc de Rancon, entre Limoges et Châteauponsac est l'un des ouvrages d'art majeurs qui demeurent de l'époque du tramway départemental.


HISTORIQUE
Sa construction remonte à 1912. Le viaduc permettait le passage des trams de la ligne 2 (Limoges - St-Sulpice-les-Feuilles) au dessus de la vallée encaissée de la Gartempe. D'une longueur de 138 mètres et d'une hauteur maximale de 27 mètres, il comptait 9 arches de 9 mètres d'ouverture et une rampe continue de 5,5 %.


Le chantier de contruction du viaduc

 

Outre la voie du tramway, il était complété par deux voies supplémentaires destinées aux cyclistes et aux piétons. Le viaduc vit franchir son premier convoi de voyageurs le 30 août 1912.

AUJOURD'HUI
1949 vit la fin de l'exploitation du viaduc par le tramway départemental. Le 15 juin, le dernier convoi de marchandises emprunta l'élégant viaduc (les derniers voyageurs quant à eux l'avaient franchi une dernière fois le 28 février). Aujourd'hui, le viaduc, très dégradé, est toujours debout. Sur la rive droite de la Gartempe, le percement d'une carrière a fait disparaître le débouché et le virage que l'on peut voir sur la précédente carte postale. Le tablier a disparu ainsi que les balustrades de protection. On peut accéder au viaduc par la route du Moulin de Roche (première route à droite en direction de Châteauponsac).



Le viaduc vu de la route du Moulin de Roche

Pour accéder au niveau du viaduc, il faut se rendre sur la rive gauche de la Gartempe. Dans le bourg de Rancon, prendre la route de Balledent puis à gauche en direction de Roumilhac. Juste après le chemin de la chapelle Saint-Sulpice, un sentier en légère pente descend vers la vallée. C'est ici que passait le tramway avant de franchir la Gartempe par le viaduc. Après 300 mètres environ, on accède à l'entrée du viaduc, difficile à trouver du fait de la végétation qui a poussé en abondance (arbres et ronces surtout). On peut noter avant d'arriver au viaduc la présence sous les feuilles et les ronces du ballast, et si l'on observe bien, de vestiges des rails. L'entrée du viaduc a été condamnée par une dalle de béton qui empêche tout accès sur l'ouvrage.


L'ancienne voie du tram en direction du viaduc


L'ancienne voie du tram en direction de Rancon et Limoges


Le tablier du viaduc

 

lemosin.net - © novembre 2005 - Tous droits réservés